Plantes du jardin non traitées

Plantes du jardin aloe vera, aloe arborescent, jiaogulan, goji d' Himalaya...

Plantes du jardin non traitées Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Sous-catégories

  • Aloe arborescens

    L'ouvrage ayant fait connaitre le père Romano Zago est un livre concernant l'aloe arborescens et le traitement du cancer intitulé en français "Du cancer on peut guérir".

    Cet ouvrage au titre saisissant voir même provocateur est dans sa grande majorité un recueil de témoignages.
    Le livre retrace l'aventure du Père Romano Zago dans sa quête de réponse. La question étant : L'aloe arborescens peut-il vraiment tout guérir?
    La réponse à cette question parait ardue. Cependant le père va pouvoir constater un grande nombre de guérisons stupéfiantes liées à l'absorption d'aloe arborescens selon une recette traditionnelle apprise de ses ouailles.
    Comme son nom l'indique, l'ouvrage s'intéresse tout particulièrement au traitement du cancer par l'aloe arborescens. Dans son livre, le Père Zago relate ses expériences lorsqu'il constata les effets bienfaiteurs de l'absorption de jus d'aloès. Nous pouvons alors découvrir au fil de ce livre emprunt de passion et d'espoir de nombreux cas ou l'absorption du jus d'aloe arborescens a apporté mieux être et a amélioré la condition de santé de personnes qui avaient justement perdu toute notion d'espoir en une éventuelle guérison.
    Le livre contient également des passages à caractère plus descriptif ou scientifique ou encore plus pratique avec par exemple l'énoncé détaillé de la recette traditionnelle de jus d'aloe arborescens perfectionnée par le père Romano Zago.
    Quant à l'aspect scientifique l'auteur parle des composant de la plante et notamment de sa teneur en vitamines. Des ouvrages annexes sur l'aloes sont cités et certains passages sont retranscrits.
    D'une manière générale cet ouvrage vous donnera une quantité d'information très importante sur l'aloe arborescens, ses composants, ses effets. Une partie est également consacrée aux effets de la prise d'aloès sur les personnes atteintes du virus du Sida.
    Nous pouvons également dire pour reprendre les mots du Père Zago qu'il s'agit des "péripéties de la trajectoire d'une recette", recette étant aujourd'hui célèbre et employée par des milliers de personnes, en grande partie grâce à la volonté du Père Zago.

    Le Père Romano Zago est un prêtre franciscain d'origine italienne, né en 1932 au Brésil.
    Professeur au séminaire de Taquari, il obtient en 1971 une maîtrise en lettres et il enseigne le français, l'espagnol, le portugais et le latin. En 1991, il est envoyé en Israël où il continue d'enseigner.
    Aujourd'hui, il vit et travaille au Brésil où il est retourné après avoir terminé sa mission en Terre Sainte.
    Il avait entendu parler des bienfaits de l'aloe.
    Soulignons que le Père Bianco rappelle très souvent le fait que la médecine est un cadeau de Dieu. La nature, d'autant plus.

    A savoir: cet article ne vise pas à remplacer le médecin qu'il FAUT TOUJOURS CONSULTER, mais il vise simplement à diffuser ce don de la nature très simple et utile.

    Le Père Romano Zago
    "Je connaissais déjà cette plante (l'aloe) quand je vivais au Brésil – déclare le religieux – ma mère nous en donnait toujours soit comme lénitif, quand nous étions enfants et nous nous blessions, soit pour guérir toutes sortes de petits maux quotidiens. Mais à ce moment-là, je ne croyais pas qu'une plante si petite et commune pouvait avoir un pouvoir de guérison si grand". Il mélange le jus obtenu des feuilles d'aloès passées au mixeur avec du simple miel d'abeilles et de l'eau-de-vie et il obtient ainsi une préparation aux propriétés médicales extraordinaires.
    Ses premiers "patients" sont des personnes de religion chrétienne, juive et musulmane auxquelles Père Romano offre quelques doses de sa boisson.

    La toute première personne dont il s'est occupé fut un homme âgé, atteint du cancer de la prostate en phase terminale. Les médecins ne pouvaient plus rien pour lui et ne lui laissaient plus que quelques jours à vivre. On demanda au Père Romano de venir lui administrer les derniers Sacrements. Il essaya, en vain, de convaincre son épouse d'essayer de lui faire prendre le mélange. Comment une petite recette si naïve pourrait-elle lui rendre la santé ?

    Le Père arriva à convaincre son fils et, 8 jours plus tard, l'homme qui était rentré à la maison "pour mourir" aux dires de médecins n'allait pas bien du tout mais la protubérance qu'il avait dans le ventre avait disparue.
    Le Père Romano encouragea à continuer la cure.
    L'homme a progressivement pu recommencer à manger, puis à sortir de son lit. Quelques mois plus tard, il recommençait à travailler dans les champs. Aujourd'hui, à 80 ans passés, il est toujours vif et vigoureux.

    Une fois rentré au Brésil en 1995, le Père Romano Zago divulgue ultérieurement sa formule et commence à se dédier totalement à son expérimentation et au soin des malades les plus graves et désespérés. Convaincu par de nombreuses guérisons extraordinaires, il recueille son expérience dans le livre "O cancer tem cura" ("Di cancro si può guarire", "Du cancer, on peut guérir !" Editions Adle), dans lequel il explique avec simplicité et clarté l'expérience du soin de la "maladie du siècle" à l'aide de sa boisson à base d'Aloès. "Si quelques-uns sont guéris en profitant de cette méthode simple et économique, pourquoi ne pas offrir cette même opportunité à plusieurs personnes? C'est celui-ci mon seul but", explique-t-il dans son livre.

    Il y relate de nombreux témoignages de guérison ou de soulagement de la maladie. Le Père Romano Zago souligne le fait que cette plante est un cadeau de Dieu et qu'il a été simplement le principal divulgateur et non pas l'inventeur de cette formule.
    Son mérite est d'avoir poursuivi avec grande détermination et constance la divulgation et le perfectionnement de cette préparation à base d' Aloès, premièrement à travers l'administration du produit à d'innombrables personnes qui venaient chez lui pour avoir au moins un espoir de guérison au moment difficile de la "maladie du siècle", un espoir pour eux-mêmes ou pour les membres de leur famille; ensuite une divulgation à travers plusieurs publications qui ont fait aussi connaître la formule de l'Aloe de Père Romano Zago en occident.

    Ses études sont également publiées dans un magazine très connu, "Terre Sainte", et dans d'autres magazines spécialisés et importants.


    Aloes, miel et eau-de-vie
    Les ingrédients à utiliser ont tous leur importance : l'Aloès arborescens avant tout, puis le miel et l'eau-de-vie (ou cognac, whisky, brandy, tequila).

    Le miel d'abeilles, naturel et pas traité, a la caractéristique de pouvoir transporter les substances curatives contenues dans le jus d'Aloès jusqu'aux récepteurs de notre organisme qu'on ne peut pas facilement atteindre, en permettant ainsi au remède d'exercer toute son action bénéfique.

    L'eau-de-vie a un effet de vaso-dilatation, et la dilatation des vaisseaux sanguins facilite la dépuration générale de notre organisme. Le sang peut ainsi se purifier en éliminant les substances infectieuses. En outre, l'organisme humain ne serait pas capable d'absorber complètement l'aloïne, la sève visqueuse qui jaillit des feuilles incisées de l'Aloès, si ce liquide n'était pas dilué dans l'alcool.

    L'aloe a de nombreuses vertus dont celle de renforcer l'immunité et d'éliminer les toxines de l'organisme. Les feuilles utilisées doivent avoir 4 ou 5 ans au moins.

    PREPARATION ET POSOLOGIE
    Voici la formule définitive de l'Aloe de Père Romano Zago.

    Ingrédients :
    Un demi kilo de miel d'abeilles (miel naturel, pur, biologique)
    40-50 ml (environ 6 cuillères à soupe) d'alcool (eau-de-vie, cognac, whisky, etc.)
    350-400 grammes de feuilles Aloe Arborescens

    Comment le préparer ?
    - Enlever les épines des bords et la poussière des feuilles, en utilisant un linge sec ou une éponge.
    - Couper les feuilles en morceaux (sans enlever la peau)
    - Les mettre dans un mixeur avec le miel et l'alcool
    - Bien mixer jusqu'à ce que la mixture soit prête à la consommation.
    - Ne pas filtrer ni cuire
    - Conserver la préparation au frigo dans un flacon opaque bien fermé.

    Le Père Romano conseille de prendre une cuillère à soupe de ce mélange une demi-heure avant les trois repas principaux. Il faut bien mélanger le produit avant utilisation.

    Lorsque le premier pot est vide, il est souhaitable de consulter son médecin pour vérifier l'état de la maladie. D'après les conseils qui vous seront donnés par votre médecin, après une pause de quelques jours, vous pouvez reprendre le traitement jusqu'à ce que le mal soit totalement éliminé.

    Réactions possibles de notre organisme
    Le Père Romano Zago précise qu'il peut y avoir des réactions mais qu'elles ne doivent pas effrayer. Ces réactions sont dues à l'expulsion complète des toxines de notre corps.
    Il peut y avoir des éruptions cutanées, des troubles intestinaux, des vomissements, des douleurs au ventre ou ailleurs.
    Selon le Père Romano, ces réactions indiquent que l'on est sur le bon chemin et que les efforts que l'on a faits jusque-là commencent à donner leurs fruits.

    N'importe qui peut utiliser ce remède, il est déconseillé seulement aux femmes enceintes, en raison de leur condition particulière.

    A savoir aussi

    Pendant le traitement à l'aloe, il ne faut plus manger de viande (ou dérivés) mais la remplacer par des fruits, légumes et céréales.vous suivez un traitement traditionnel (chimiothérapie, radiothérapie ou autre), n'arrêtez pas votre traitement mais complétez-le par la prise de ce "mélange" naturel qui vous aidera à renforcer votre immunité et à guérir.

    Si vous constatez une amélioration de votre santé, n'arrêtez surtout pas le traitement. Ce serait en perdre tous les bénéfices. Cela entraînerait également la reprise de la maladie de manière fulgurante alors que la guérison est à portée de main… N'arrêtez que lorsque les médecins attestent la guérison complète de la maladie.

    Tout le monde ne guérit pas automatiquement en prenant ce "traitement naturel" mais il atténue toujours très fortement la douleur.

    Certaines pharmacies en France et en Italie et peut-être dans d'autres pays du monde préparent la formule du Père Romano. Si vous n'en avez pas près de chez vous, vous pouvez la préparer facilement vous-mêmes en quelques minutes.

    source:http://le-cancer.info/index.php/les-news-du-cancer/aloe-arborescens-et-le-cancer

    L'ALOE ARBORESCENS ET LA SCIENCE :

    En 1851, Smith et Stenhouse identifièrent un principe actif, l’aloïne, c’est à celui ci que l’on prêta l’ensemble des vertus purgatives de l’aloe arborescens.

    Mais, en 1912, Johnstone découvrit les effets de la pulpe d’aloe arborescens sur les brûlures.

    En 1930, Collins prouva que l’aloe arborescens avait la capacité de diminuer les conséquences des radiations.

    Dès lors, le monde médical et scientifique s’intéressa tout particulièrement à la composition chimique de l’aloe.

    En 1938, Chopia et Gosh isolèrent les principaux éléments actifs de la plante.

    Et en 1959, Coats réussit à stabiliser la pulpe fraîche de l’aloe arborescens, et ce, par un procédé naturel.

    Petite anecdote : L’aloe arborescens a eu du succès en Amérique, depuis que les scientifiques ont pu constater que la plupart des survivants des attaques d’Hiroshima et de Nagasaki, étaient ceux qui avaient soigné leur peau avec un gel à l’aloe arborescens et avaient bu un jus préparé de façon spécifique. Le nombre de cancers de la peau chez les Japonais était inférieur au pronostic probable lors d’une attaque nucléaire d’une telle envergure...

    LES PROPRIETES :

    • Aide au renforcement des défenses  naturelles
    • Actif pour pallier les problèmes de peau
    • Grandes capacités à nettoyer l’organisme (élimination des toxines, nettoyage des organes encombrés comme les reins, le foie…),



    LES BIENFAITS :

    Usage interne

    (jus) 

    • Rétablir ou maintenir un bon fonctionnement de l’organisme.
    • Purification du système digestif et des voies urinaires.
    • Maintien de la fonction articulaire.
    • Conservation d’un cartilage souple.
    • Laxatif (stimulant du gros intestin).

    Usage externe

    ( pommade, gel…) 

    • Hydrate,
    • Nourrit,
    • Régénère,
    • Apaise
    • Aide à lutter contre le vieillissement cutané.

    L'aloe arborescens contient 12 vitamines (principalement A, E et B) : A, B1, B2, B6, B9, B12, C, E et choline… ainsi que des minéraux essentiels  : calcium, phosphore, potassium, fer, sodium, chlore, manganèse, magnésium, cuivre chrome, zinc et des enzymes facilitant la digestion (cellulase, lipase, amylase, prostéase) ou régularisant les fonctions hépatiques.

    L’efficacité est obtenue grâce à l’action d’enzymes protéolytiques du gel de l’Aloe, qui dissolvent et assimilent les cellules mortes, et améliorent le processus de régénération de nouvelles cellules saines grâce à sa pénétration dans les tissus. Il stimule la croissance cellulaire, en accélérant le processus de cicatrisation et en prévenant les risques d’infections.

    Note importante : Les textes d’information présentés n’ont aucune prétention à caractère médical ou thérapeutique. Les données exposées visent à informer les consommateurs de la façon la plus claire possible sur les utilisations d’un complément alimentaire dont les bienfaits pour le bien-être sont désormais très connus, et ce, à partir des témoignages d'utilisateurs, de scientifiques et des professionnels de la santé.

  • Aloe vera

    Aloe vera:

    Ses vertus beauté et santé sont connues depuis la plus haute antiquité.

    Les égyptiens on décrit ses premiers usages dans l’Eber Papyrus, l’un des plus anciens traités médicaux.

    Les nomades du désert et leurs caravanes l’ont mis sur la route de la médecine traditionnelle chinoise qui l’utilise pour traiter brûlures et problèmes de peau.

    D’Hippocrate à Galien, les grecs et les romains ont vanté ses effets salutaires.

    Avec les conquistadors, l’Aloé Vera a navigué vers bien d’autres rives en prévention du scorbut.

    Partout où sa culture était possible, la plante est devenue symbole de santé et de longévité. En témoigne ses surnoms : «Docteur en pot, Guérisseur silencieux, Remède harmonieux… ».

    Après la seconde guerre mondiale, les médecins japonais remarquent que les patients irradiés soignés avec de l’Aloé Vera guérissent plus vite que les autres.

    Dès lors, la recherche moderne commence à s’intéresser à sa composition et ses propriétés thérapeutiques. A l’empirique s’ajoute l’expertise

    scientifique.

    Les Propriétés

    Usage externe

    La pulpe de  l’Aloé Véra frais est riche en en polysaccharides, enzymes protéolytiques, tanins, acides aminés, vitamines et minéraux. Elle est souveraine sur le plan cutané.

    Traditionnellement utilisé pour calmer les coups de soleil, brûlures légères, piqûres d’insectes, apaiser les irritations et favoriser la cicatrisation, c’est aussi la meilleure amie des peaux fragiles. De récentes études confirment ses bienfaits (Chaire de Pharmacologie de l’Université DE ALCALA DE HENARES)

    L’Aloé Vera maintient l’hydratation de la peau grâce à sa concentration en polysaccharides qui forment une barrière retenant l’eau.

    Il accélère la régénération cellulaire, notamment des cellules fibroblastes qui fabriquent le collagène.

    Il favorise l’élimination des cellules mortes grâce aux enzymes protéolytiques qu’il contient et possède un fort pouvoir astringent (effet tenseur) du à ses composants phénoliques (tanins).

    Autant de propriétés très utiles dans la prévention du vieillissement cutané.

    Usage interne

    L’Aloé Vera est aussi un précieux allié sur le plan digestif et immunitaire : il optimise la production d’enzymes digestives, participe au bon équilibre de la flore intestinale, facilite l’élimination des toxines et stimule le système immunitaire.

    Les plantations Andalouses d’Aloe Vera sont les plus anciennes du monde occidental. Elles remontent à l’occupation de l’Espagne par les Maures au VIII siècle. 

    Celle de NaturAloé est située près de Malaga, dans un environnement semi montagneux exclusivement réservé à la culture biologique d’Aloé Vera et de fruits.

    Cette polyculture permet au sol de garder son équilibre organo-minéral et sa richesse en oligo-éléments directement assimilables par l’organisme.

    Cultivée dans le respect de son milieu naturel, l’Aloé Véra est une plante auto-immune qui ne nécessite aucun traitement chimique. Une irrigation régulière et minutieusement dosée ainsi qu’un bon ensoleillement suffisent à sa croissance.

    L’exploitation NaturAloé bénéficie de 300 jours de soleil par an.

    Les besoins en eau sont assurés par une source préservée de toute pollution et des réservoirs de récupération d’eau de pluie.

    L’entretien de la plantation comme la récolte sont réalisés manuellement.

    La reproduction se fait par rejet, méthode qui permet de conserver les propriétés originelles la plante, et non par pollinisation afin éviter toute dégénérescence.

    Le plan est mature entre 4 et 5 ans, moment où le jus atteint son potentiel nutritionnel maximal. NaturAloé s’interdit toute récolte avant ce seuil et évite le stockage en produisant au fil de la demande.

    NaturAloé reportage envoyé special :

    http://www.naturaloe.org/fr/index.phpoption=com_content&view=article&id=141&Itemid=65

    extrait d'après le livre de Marc Schweizer ALOES la plan,te qui guérit edition définitive

    "affection du foie

    allergies

    arthrite, arthrose,rhumatisme, mal de dos

    bronchite et asthme

    brûlures

    dermatoses

    diabète

    douleurs articulaires

    estomac et intestins

    maladies des yeux

    tuberculose

    cancer et sida

    medecine sportive

    soins de la bouche

    soins capillaires et du cuir chevelu

    soins de la peau

    medecine veterinaire: bactericide, virulicide, fongicide, anti inflammatoire,

    études et travaux scientifiques:

    -Les travaux du biologiste soviétique Israël Brekhman, restés longtemps secrets, prouvent l' efficacité de l'aloès dans les cas d'irradiation atomique. Ce fut Brekhman qui proposa le concept d' "adaptogène" pour expliquer l' effet régulateur de l' aloès sur l'organisme.

    -Dans les années trente, Creston Collins et son fils redécouvrirent scientifiquement les vertus de l' aloès et en prouvèrent l' efficacité dans la guérison de nombreuses affections. Ils relevèrent en particulier dans un rapport resté célèbre, la capacité de l' Aloe vera de pallier les effets néfastes dles radiations engendrées par la radiothérapie.

    -Le Dr Reg McDaniel affirma : " il semblerait que la carrisyn (polysaccharide tiré de l'Aloe vera) neutralise le virus du sida en transformant son enveloppe protéinique, l'empêchant ainsi de s'attaquer aux cellules T4". rapport préliminaire publié en 1987 dans la revue Clinical Research."

    Note importante : Les textes d’information présentés n’ont aucune prétention à caractère médical ou thérapeutique. Les données exposées visent à informer les consommateurs de la façon la plus claire possible sur les utilisations d’un complément alimentaire dont les bienfaits pour le bien-être sont désormais très connus, et ce, à partir des témoignages d'utilisateurs, de scientifiques et des professionnels de la santé.

  • Jiaogulan plante de...

    Un thé qui va changer votre quotidien : 

    Les principaux bénéfices du Jiaogulan sont l'augmentation de l'énergie, la baisse du cholestérol et de la tension, et l'amélioration de la santé globale.

    Le jiaogulan commence juste à être “découvert” par les pays de l’Ouest, et reconnu pour ses propriétés extraordinaires à maintenir une bonne santé.

    Les effets du jiaogulan sont souvent sentis en moins d’une semaine. Les gens ressentent rapidement l’augmentation d’énergie et de stamina, ainsi que l’amélioration du sommeil, de la clarté mentale et de la perception, et une meilleure performance physique.

    Comptez une petite cuillère de feuilles par tasse, et laissez infuser 3 à 5 minutes. Le Jiaogulan n'est pas amer et s'adoucit au fil de l'infusion. Buvez 4 à 8 tasses par jour pendant au moins trois mois. Les premiers effets sont souvent dès la première semaine. Il est bon aussi de manger les feuilles après infusion. (Ne contient ni caféine ni colorant ni sucre ni stevia)

    Les nombreux bénéfices pour la santé : 

    Les principaux bénéfices du Jiaogulan sont l'augmentation de l'énergie, la baisse du cholestérol et de la tension, et l'amélioration de la santé globale. 

    # Energie: Les effets du jiaogulan sont souvent sentis en moins d’une semaine. Les gens sentent rapidement l’augmentation d’énergie et de stamina, ainsi que l’amélioration du sommeil, de la clarté mentale et de la perception, et une meilleure performance physique.

    Durant les Jeux Olympiques d’été Chinois de 1994, les athlètes gagnaient tellement de médailles que les instances de contrôle du sport décidèrent de les tester contre l’utilisation des stéroides métaboliques illégaux. Les athlètes furent trouvés non dopés aux stéroides, mais plus tard il fut trouvé que l’entraineur Chinois utilisait le jiaogulan pour augmenter leurs performances physiques.

    Les gens (jeunes ou âgés, hommes ou femmes) ayant des emplois du temps surchargés peuvent profiter de l’augmentation d’énergie, de vitalité et d’attention mentale. Les athlètes (amateurs ou professionnels) notent presque immédiatement l’augmentation de leur staminas et de leur endurance. Les personnes âgées et ceux qui ont perdu leurs staminas et leur force constatent souvent une augmentation de leur niveau d’énergie. Cette augmentation d’énergie est différente de celle provenant du sucre ou d’une poussée d’adrénaline. Le boost provenant du jiaogulan est une augmentation naturelle d’énergie, sans précipitation. Vous vous sentez calme mais remarquez rapidement que vous avez plus d’endurance et de vitalité, sans les effets secondaires. Ces résultats initiaux, aussi importants soient-ils, sont seulement un aperçu partiel de ce que le jiaogulan fait réellement.

    # Equilibre: Les saponines gypénosides du jiaogulan ont un effet régulateur sur un large nombre de nos systèmes biologiques, incluant la pression sanguine, les niveaux de sucre dans le sang, le système immunitaire, le système de reproduction, le système nerveux central et le système endocrinien.

    Le jiaogulan augmente les capacités naturelles du corps à répondre à un large spectre de stress internes et externes. Les problèmes de santé liés au stress, tels que l’hypertension, l’anxiété, les migraines, le mauvais sommeil, etc., peuvent réagir au jiaogulan. Le stress a de nombreuses implications plus profondes et plus sérieuses telles que la surproduction de cortisol et autres déséquilibres dans nombre de nos systèmes physiologiques.

    # Antioxydant: Le jiaogulan agit comme un antioxydant en stimulant notre corps dans la synthétisation de ses propres antioxydants endogènes, de la SOD (dismutase superoxyde) et de glutathion. Ce sont des éléments de notre système de défense naturel qui contrôlent les dommages causés par les radicaux libres oxydants. Quand les radicaux libres sont produits dans des quantités excessives en réponse à des niveaux contre nature de stress (interne et externe), nous avons besoin de répondre en augmentant nos niveaux d’antioxydants. En devenant plus âgés, notre habilité naturelle à produire des antioxydants endogènes diminue. Les dégâts des radicaux libres oxydants causent des disfonctionnements et de la désintégration cellulaire qui peuvent endommager certains organes et perturber l’équilibre entre différents organes. Cela peut conduire à de nombreux problèmes de santé et accélérer le processus de vieillissement. La capacité du jiaogulan d’induire une auto-guérison naturelle est typique de sa capacité à induire la synthèse de nos propres antioxydants endogènes.

    # Adaptogène: Le jiaogulan est une des plantes adaptogènes les plus puissantes et les plus efficaces sur la planète. Les plantes adaptogènes sont les pièces précieuses de la guérison et de la santé par la botanique. Leur histoire ancienne est remplie de témoignages de guérisons extraordinaires. Il y a désormais une abondance de recherches scientifiques et d’essais cliniques qui ont eu lieu à travers le monde et qui vérifient ces résultats extraordinaires.

    Le jiaogulan, comme les autres adaptogènes, fonctionne dans deux directions. Dépendant de la condition physique du corps, il peut soit augmenter soit diminuer un état donné, jusqu'à ce les paramètres normaux soient rétablis. Si votre pression sanguine est trop forte, il aidera à en baisser le niveau. Si votre pression sanguine est trop faible, il l’augmentera. Si vous êtes hyperactif(ve), le jiaogulan calmera vos nerfs, mais si vous êtes léthargique, il pourra vous fournir de l’énergie. Cette capacité à normaliser est aussi présente pour les niveaux de sucre dans le sang, le cholestérol, etc. Le jiaogulan répond aux besoins de notre corps et initie des actions efficaces pour amener le corps à l’équilibre parfait.

    Le jiaogulan est aussi “multi-directionnel.” La plupart des herbes et tous les médicaments sont orientés vers un problème spécifique et pour produire un résultat spécifique. Ils sont unidirectionnels. A l’opposé, le jiaogulan fonctionne à travers plusieurs directions métaboliques pour établir un équilibre physiologique et une santé parfaite. Le jiaogulan agit en régulant différents systèmes biologiques pour induire un équilibre et un état de fonctionnement naturel entre tous les systèmes de notre corps (l’homéostasie). Cet équilibre est la première condition nécessaire pour la guérison, la vitalité et la longévité. Le concept Asiatique de « la sagesse de l’équilibre » propose que lorsque nous sommes bien équilibrés, le corps est capable de bien prendre soin de lui-même.

    Les effets adaptogènes les plus reconnus inclus les capacités du jiaogulan à améliorer le fonctionnement du cœur pour optimiser l’apport de l’oxygène et des nutriments transportés vers nos organes internes. Un second effet adaptogène métabolique du jiaogulan est l’ajustement de l’équilibre de notre système nerveux central et l’équilibre du fonctionnement des systèmes glandulaires. Cette régulation neuro-endocrinienne normalise un large nombre de réponses physiologiques, mentales et émotionnelles, essentielles pour induire et maintenir une bonne santé. Quand on améliore la fonction cardiaque et la régulation neuro-endocrinienne, on créé une physiologie mieux équilibrée qui a un effet normalisant sur la totalité de notre condition biophysique.

    # Conclusion : Nous travaillons étroitement avec des tribus des collines et des communautés de fermiers du Nord de la Thailande, pour promouvoir la culture biologique du jiaogulan, et pour l’utilisation des pratiques agricoles traditionnelles qui reproduisent les conditions dans lesquelles la plante pousse naturellement (culture sauvage). De plus nous envoyons nos fermiers dans les montagnes, pour y trouver le jiaogulan qui y pousse naturellement (cueillette sauvage éthique). Dans tous les cas notre jiaogulan est dépourvu de tout produit chimique synthétique qui pourrait résulter de l’utilisation de pesticides ou engrais. La disponibilité de jiaogulan mature, frais provenant de la ferme, séché par le froid pour conserver tous ses bénéfices, vous fourni la meilleure qualité et le jiaogulan le plus efficace existant au monde. Il n’y a pas d’additifs synthétiques ou produits chimiques quels qu’ils soient, utilisés dans le procédé de séchage par le froid.

    Le jiaogulan ne fonctionne pas sur une partie spécifique du corps. Il ne se concentre par sur un seul problème de santé. Il ne fonctionne pas de la même façon ni ne produit les mêmes effets chez différentes personnes. Il fonctionne en fonction de la situation différente de chaque personne pour aider à amener cette personne à un équilibre salutaire.

    A la suite des processus de détoxification, de nettoyage et de normalisation, vous pourrez avoir des dérangements légers, tels que légères nausées ou mouvements du colon accélérés. Si vous avez une réaction, stoppez son utilisation et consultez votre médecin.

    Le jiaogulan n’est pas recommandé pour les patients qui prennent des médicaments tels que l’Azathioprine (Imuran), Cyclosporine (Neoral, Sandimmune), Prograf, Zenapak, Rapumune ou toute autre prescription pour la régulation cardiaque. Il devrait être évité par les femmes enceintes et allaitantes.

    Partagez ces informations avec votre professionnel de santé et soyez sûr(e) de parler à votre médecin de vos prescriptions et non prescriptions avant de commencer à prendre un produit herbal.

    De nombreuses études scientifiques :

    Déjà des dizaines d'études scientifiques concernant diverses maladies graves ont été menées à travers le monde, et prouvent les nombreux effets curatifs du thé Jiaogulan. 

    ## Jiogoulane tue les cancers, des preuves scientifiques !
    Traductions de la page officielle de la Librairie Nationale Américaine des Instituts de Médecine et de Santé

    (Traduit et ajouté par JT, mis a jour le 01 Janvier 2013)

    Bonjour,
    Saviez vous que des dizaines d'études scientifiques ont été menées sur le thé Jiogulan, et que des effets spectaculaires et importants ont été découverts ?

    En lançant une recherche sur le site officiel des publications médicales PuMed (l'adresse se termine par .gov, c'est donc un site du gouvernement Américain), avec les mots "Jiaogulan cancer", j'ai obtenu 41 résultats d'études scientifiques. Faites la recherche vous-même en cliquant ici.
    Bien sûr il s'agit de publications très techniques et en Anglais, donc inaccessibles au Francophone lambda, mais cela vous prouve bien que les scientifiques sont très intéressés par cette herbe chinoise "d'immortalité", et que le Jiogoulane tue bien les cellules cancereuses de toutes sortes !

    Je prévois d'étudier plus profondemment ces publications scientifiques et médicales qui prouvent très clairement des effets du Jioagulan contre les cellules cancéreuses. Si vous êtes qualifié(e) et avez accès aux textes complets, j'accepterai volontiers votre contribution pour traduire des résumés de ces études !

    1 # Cancer du sang :
    Titre : Deux nouvelles saponines triterpéniques de Gynostemma pentaphyllum (Jiogoulan).
    De Sept 2012,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22924674
    Extraits :
    Deux nouvelles saponines triterpéniques de type dammarane, gypenbiosides A (1) et B (2), ont été isolés à partir des parties aériennes de Gynostemma pentaphyllum (Jiaogoulan) Makino.
    Leurs decouvertes structurelles ont été réalisées principalement sur la base de l'interrelation des méthodes spectroscopiques telles que IR, HR-TOF-MS et RMN.
    L'activité cytotoxique a été évaluée contre une ligne de cellules cancéreuses humaines HL-60 en utilisant 3 - (4,5-diméthylthiazol-2-yl) -2,5-test bromure de diphényltétrazolium.

    2 # Divers cancers :
    Titre : Des triterpènes possédant un squelette sans précédent isolées de l'hydrolysat de saponines totales de Gynostemma pentaphyllum (Jioagoulane).
    D'Avril 2012,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22342101
    <>Extrait :
    Cinq nouveaux triterpènes ont été isolés à partir de l'hydrolysat total de saponines de Gynostemma pentaphyllum (Jiogoulane) et identifiés comme gypensapogenine A (1), gypensapogenine B (2), gypensapogenine C (3), le 3-O-?-D-glucopyranosyl-D gypensapogenine (4) et gypensapogenine D (5), dont deux (1 et 2) possèdent un anneau A. inédit.
    La cyclisation du côté des chaînes-3 a formé cinq chaînons cétoniques cycliques analogues au cycle E en 1. L'acide oïque-21, 23-lactone est présent dans les chaînes latérales 4 et 5.
    Nous avons également proposé des mécanismes de formation possibles des composés 1-3.
    Les composés 1-5 ont été évalués pour leurs activités cytotoxiques dans trois lignées cellulaires, y compris A549, U87 et Hep3B et le composé 3, ont montré des activités significatives en direction de A549 et des cellules cancéreuses humaines U87 (avec des valeurs de CI50 de 0,11 et 0,58 um, respectivement).
    Copyright © 2012 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

    3 # Cancer du sang :
    Titre : Une nouvelle saponine triterpénoïde issue de Gynostemma pentaphyllum (Jiogoulan).
    D'Octobre 2011,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22007898
    Extrait :
    Un nouveau type de saponine triterpénique dammarane a été isolé à partir des parties aériennes de Gynostemma pentaphyllum (Thunb.) Makino.
    La decouverte de sa structure a été réalisée principalement sur la base de l'interprétation des données spectroscopiques, telles que IR, HR-TOF-MS et RMN.
    Son activité cytotoxique a été évaluée contre une ligne de cellules cancéreuses humaines HL-60 en utilisant un test MTT.

    4 # Cancer de la prostate :
    Titre : Les effets d'anti-prolifération des cellules PC-3 de cancer de la prostate par les flavonoides et les saponines extraites du Gynostémma pentaphyllum (Jiaogulan).
    D'Oct 2011
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21905716
    Extraits : Sur la base des tests MTT, les saponines et flavonoides ont été comparablement efficaces à inhiber le développement des cellules cancereuses PC-3 ... montrant un effet proportionnel à la dose utilisée.

    5 # Cancer du sang :
    Titre : Evidence moléculaire de l'activité anti-leucémique des gypénosides sur les cellules leucémiques myéloides HL-60, in vivo et in vitro.
    De Sept 2011,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21596541
    Extraits :
    a- Cette étude concerne les effets des gypénosides sur les changements morphologiques et la viabilité in vitro des cellules HL-60.
    b- Les résultats indiquent que les Gyp induisent des changements morphologiques, diminuent la viabilité et provoquent des arrêts G0/G1 dans les cellules leucémiques myéloides HL-60.

    6 # Cancer de la bouche :
    Titre : Les Gypénosides stoppent la croissance des cellules SAS du cancer humain de la bouche, in vitro.
    De Juin 2011,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21665877
    Extraits :
    a- Les gypénosides (Gyp) sont le composant majeur du Gynostémma pentaphyllum Makino.
    b- Les Gyp induisent des changements morphologiques, une diminution du pourcentage de cellules viables, causent un arrêt de phase G0/G1, et déclenchent la mort des cellules cancereuses SAS.
    c- Les Gyp in vivo atténuent la taille et le volume des tumeurs solides du cancer oral, dans un model murine xénograft.

    7 # Cancer de la bouche :
    Titre : Les Gypénosides inhibent la migration et l'invasion des cellules cancéreuses SAS du cancer de la bouche, par l'inhibition de la métalloprotéinase matricielle-2 -9 et de l'urokinase-plasminogène par ERK1 / 2 et des voies de signalisation NF-kappa B.
    De Mai 2011,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20511288
    Extraits : Les Gypénosides (Gyp) trouvés dans Gynostemma pentaphyllum Makino 9Jiaogoulan), ont été utilisé en médecine traditionnelle dans la population chinoise depuis des siècles et sont connu pour avoir divers effets pharmacologiques, y compris anti-prolifératifs et anti-cancer.
    Toutefois, les effets des Gyp sur la prévention de l'invasion et de la migration des cellules cancéreuses orales sont encore insatisfaisants.
    Le but de cette étude était d'étudier les effets d'un traitement au Gyp sur la migration et l'invasion des cellules SAS du cancer oral humain. Des cellules SAS ont été cultivées en présence de 90 et 180 pg/mL de Gyp pendant 24 et 48 heures.
    Les Gyp induisent des effets cytotoxiques et inhibent la migration et l'invasion des cellules SAS, de manière dose-et temps-dépendante.
    Les Gyp ont diminué l'abondance de plusieurs protéines, y compris le facteur nucléaire-kappa B (NF-kB), la cyclo-oxygénase-2 (COX-2), extracellular signal-regulated kinase 1/2 (ERK1 / 2), la métalloprotéinase matricielle-9, -2 (MMP-9, -2), homologue sevenless (SOS), Ras, l'urokinase-type plasminogen activator (uPA), kinase d'adhésion focale (FAK) et RAC-alpha sérine / thréonine-protéine kinase (Akt).
    En outre, les Gyp ont induit une diminution des niveaux d'ARNm de la MMP-2, MMP-7, MMP-9, mais n'ont pas affecté les FAK et de Rho A des niveaux d'ARNm dans les cellules SAS.
    Ces résultats fournissent des preuves du rôle des Gyp comme puissant agent anti-métastatique, qui peut nettement inhiber la capacité métastatique et invasive des cellules cancéreuses orales.

    8 # Cancer du sang, leucémie :
    Titre : étude expérimentale sur les effets antileucémiques de gypenosides in vitro et in vivo.
    De Mars 2011,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20702487
    Extraits : BUT : Les gypénosides (Gyp) trouvés dans le Gynostemma pentaphyllum Makino (Jiaogoulan), ont été utilisés comme médicament traditionnel depuis des siècles, et ont fait preuve de divers effets pharmacologiques, y compris des effets antileucémiques in vitro et in vivo.
    Dans la présente étude, les Gyp ont été utilisés pour examiner les effets sur la viabilité des cellules, du cycle cellulaire et de l'induction d'apoptose in vitro. Ils ont été administrés dans le régime alimentaire de souris injectées avec des cellules cancereuses WEHI-3 in vivo.
    RESULTATS : Les Gyp ont inhibé la croissance des cellules cancereuses WEHI-3. Ces effets ont été associés à l'induction de l'arret G0/G1, de changements morphologiques, fragmentation de l'ADN, et une augmentation de sous-phase G1.
    Les Gyp ont favorisé la production d'espèces d'oxygène réactives, l'augmentation des niveaux de Calcium(2+), et induit la dépolarisation du potentiel de la membrane mitochondriale. Les effets des Gyp étaient fonction de la dose et du temps.
    En outre, les Gyp ont augmenté les niveaux de protéine pro-apoptotique Bax, réduit les niveaux de protéines anti-apoptotiques des Bcl-2, et stimulé la libération de cytochrome c, AIF (facteur d'induction d'apoptose), et Endo G (endonucléase G) à partir des mitochondries.
    Les niveaux de GADD153, GRP78, ATF6-alpha, et ATF4-alpha ont été augmentés par les Gyp, résultant en stress ER (réticulaire endoplasmique) dans les cellules cancereuses WEHI-3.
    La consommation orale de Gyp a augmenté le taux de survie des souris injectées avec des cellules WEHI-3, utilisées comme modèle de leucémie chez les souris.
    CONCLUSIONS: Les résultats de ces expériences fournissent de nouvelles informations sur la compréhension des mécanismes que les Gyp induisent sur l'arrêt du cycle cellulaire et l'apoptose in vitro, et dans un modèle animal in vivo.

    9 # Cancer du foie :
    Titre : Chromatographie des flavonoides et des saponines du Gynostémma pentaphyllum (Jiaogulan), et leur effet d'anti-prolifération sur les cellules du carcinome hépatocellulaire (tumeur du foie).
    De Déc 2010,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21036575
    Extraits : Les flavonoides et les saponines du Gynostemma pentaphyllum (Jiaogulan) ont étées plus efficaces contre les cellules Hep38 que les ginsénosides Rb3, provoquant l'arrêt du cycle de la cellule à la phase G0/G1 dans tous les cas.
    De plus, l'effet d'inhibition suivait la quantité des doses utilisées dans tous les échantillons.
    Le résultat de cette étude pourra être utilisé comme base pour d'éventuels traitements de phytothérapie, avec le G. pentaphyllum (Jiaogulan) comme matériau de base.

    10 # Cancer du foie :
    Titre : Préparation de caroténoïdes et de chlorophylles de Gynostemma pentaphyllum. Makino et leur effet antiprolifératif sur des cellules d'hépatome.
    De Déc 2010,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20946022
    Extraits : Une méthode de chromatographie pour l'isolement des caroténoïdes et des chlorophylles de Gynostemma pentaphyllum, une herbe traditionnelle chinoise, a été développée pour évaluer leurs effets anti-prolifératifs sur les cellules d'hépatome Hep3B.
    Les deux fractions de caroténoïde et de chlorophylle, ainsi que la lutéine et la chlorophylle A, selon les normes de 50-100 pg/ml, ont été efficaces contre les cellules cancereuses Hep3B, avec une réponse dans l'ordre de grandeur suivant: caroténoïde > chlorophylle > lutéine > chlorophylle A.
    Pour tous les traitements, le cycle cellulaire a été arrêté dans la phase G0/G1, avec des cellules Hep3B faisant l'objet d'une nécrose ou d'une apoptose.

    11 # Cancer du sang :
    Titre : Effet suppressif des gypénosides sur les cellules du virus de la leucémie murine L1210.
    D'OCt 2010,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21355197
    Extraits : Les Gyp (100-500 microg/mL) inhibent la croissance des virus L1210 de la leucémie murine. Les Gypénosides ont des effets sur la viabilité de ces virus, et réduisent le potentiel de leur membrane mitochondriale, et induisent un changement morphologique et des dommages de leur ADN.

    12 # Cancer du côlon et radicaux libres :
    Titre : Composition chimique de 5 échantillons commerciaux Gynostemma pentaphyllum (Jiaogoulan) et leur piégeage des radicaux libres, ainsi que leurs propriétés antiproliférative et anti-inflammatoires.
    D'Oct 2010,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20939605
    Extraits : Cinq échantillons de Gynostemma Pentaphyllum (GP, Jiaogoulan) ont été étudiés et comparés pour leurs compositions chimiques et leurs effets antioxydants, anti-prolifératifs (anti-cancer) et anti-inflammatoires.
    Ces extraits ont tous montré une importante capacité de piégeage des radicaux libres. Les extraits à 100% d'éthanol ont également montré une inhibition dose-dépendante forte sur IL-6 et sur l'expression Ptgs2 de l'ARNm, et une faible inhibition de l'expression d'ARNm TNF-?.
    En outre, le GP1 avait la plus forte activité anti-proliférative à 3,2 mg équivalent/ml de concentration sur les cellules humaines HT-29 du cancer du côlon.
    Les résultats de cette étude seront utilisés pour promouvoir l'utilisation du Jiaogoulan (G. pentaphyllum) pour améliorer la santé humaine.

    13 # Cancer de la bouche :
    Titre : Les Gypénosides causent des dommages de l'ADN et inhibent l'expression des gènes de réparation d'ADN des cellules cancéreuses SAS.
    De Juin 2010,
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20555000
    Extraits : Les Gypenosides (Gyp) sont les principaux composants de Gynostemma pentaphyllum Makino (Jiaogulan), une plante de la médecine chinoise.
    Récemment, les Gyp ont été montrés comme induisant l'arrêt du cycle cellulaire et l'apoptose dans de nombreux lignées cellulaires cancéreuses humaines.
    Cependant, il n'existe aucune information disponible pour répondre aux effets des Gyp sur les dommages de l'ADN et la réparation de l'ADN associée à l'expression des gènes dans les cellules humaines du cancer de la bouche. Par conséquent, nous avons examiné si les dommages de l'ADN induits par les Gyp, par l'expression des gènes et la réparation de l'ADN dans les cellules humaines orales SAS cancer.
    Les résultats de cytométrie en flux ont indiqué que les effets cytotoxiques induits par les Gyp conduisent à une diminution du pourcentage de cellules SAS viables. Les résultats de test ont révélé que l'incubation des cellules SAS en présence de Gyp, a conduit à une migration plus longue de l'ADN, en comparaison avec le contrôle, et cet effet était dose-dépendant.
    Les résultats de l'analyse PCR en temps réel indiquent que le traitement des cellules SAS avec 180 mug/ml de Gyp pendant 24 heures, conduit à une diminution de 14-3-3Sigma, des protéines kinase (DNAPK), ADN-dépendante, sérine/thréonine, p53, de l'ataxie télangiectasie muté (ATM), de l'ataxie-télangiectasie et Rad3 liée (ATR), et de l'expression de l'ARNm du gène du cancer du sein 1 (BRCA1).

    Ces observations peuvent expliquer la mort des cellules cancereuses SAS provoquée par les Gyp. Pris dans leur ensemble, il s'agit des dommages d'ADN induits par les Gyp, et de l'inhibition de l'expression des gènes associés à la réparation d'ADN dans les cellules cancéreuses SAS in vitro chez l'homme.

    source:http://jiaogulan-info.com/etudes_scientifiques_jiaogulan_info_com.html

    Note importante : Les textes d’information présentés n’ont aucune prétention à caractère médical ou thérapeutique. Les données exposées visent à informer les consommateurs de la façon la plus claire possible sur les utilisations d’un complément alimentaire dont les bienfaits pour le bien-être sont désormais très connus, et ce, à partir des témoignages d'utilisateurs, de scientifiques et des professionnels de la santé.

    Ce produit  ne peut en aucune façon remplacer un produit médicamenteux, curatif ou palliatif. Il n’est pas question de suspendre un traitement intelligemment mit en place, suivi, vérifié et contrôler

  • Aloe vera feuille...

    Aloe vera:

    Ses vertus beauté et santé sont connues depuis la plus haute antiquité.

    Les égyptiens on décrit ses premiers usages dans l’Eber Papyrus, l’un des plus anciens traités médicaux.

    Les nomades du désert et leurs caravanes l’ont mis sur la route de la médecine traditionnelle chinoise qui l’utilise pour traiter brûlures et problèmes de peau.

    D’Hippocrate à Galien, les grecs et les romains ont vanté ses effets salutaires.

    Avec les conquistadors, l’Aloé Vera a navigué vers bien d’autres rives en prévention du scorbut.

    Partout où sa culture était possible, la plante est devenue symbole de santé et de longévité. En témoigne ses surnoms : «Docteur en pot, Guérisseur silencieux, Remède harmonieux… ».

    Après la seconde guerre mondiale, les médecins japonais remarquent que les patients irradiés soignés avec de l’Aloé Vera guérissent plus vite que les autres.

    Dès lors, la recherche moderne commence à s’intéresser à sa composition et ses propriétés thérapeutiques. A l’empirique s’ajoute l’expertise

    scientifique.

    Les Propriétés

    Usage externe

    La pulpe de  l’Aloé Véra frais est riche en en polysaccharides, enzymes protéolytiques, tanins, acides aminés, vitamines et minéraux. Elle est souveraine sur le plan cutané.

    Traditionnellement utilisé pour calmer les coups de soleil, brûlures légères, piqûres d’insectes, apaiser les irritations et favoriser la cicatrisation, c’est aussi la meilleure amie des peaux fragiles. De récentes études confirment ses bienfaits (Chaire de Pharmacologie de l’Université DE ALCALA DE HENARES)

    L’Aloé Vera maintient l’hydratation de la peau grâce à sa concentration en polysaccharides qui forment une barrière retenant l’eau.

    Il accélère la régénération cellulaire, notamment des cellules fibroblastes qui fabriquent le collagène.

    Il favorise l’élimination des cellules mortes grâce aux enzymes protéolytiques qu’il contient et possède un fort pouvoir astringent (effet tenseur) du à ses composants phénoliques (tanins).

    Autant de propriétés très utiles dans la prévention du vieillissement cutané.

    Usage interne

    L’Aloé Vera est aussi un précieux allié sur le plan digestif et immunitaire : il optimise la production d’enzymes digestives, participe au bon équilibre de la flore intestinale, facilite l’élimination des toxines et stimule le système immunitaire.

    Les plantations Andalouses d’Aloe Vera sont les plus anciennes du monde occidental. Elles remontent à l’occupation de l’Espagne par les Maures au VIII siècle. 

    Celle de NaturAloé est située près de Malaga, dans un environnement semi montagneux exclusivement réservé à la culture biologique d’Aloé Vera et de fruits.

    Cette polyculture permet au sol de garder son équilibre organo-minéral et sa richesse en oligo-éléments directement assimilables par l’organisme.

    Cultivée dans le respect de son milieu naturel, l’Aloé Véra est une plante auto-immune qui ne nécessite aucun traitement chimique. Une irrigation régulière et minutieusement dosée ainsi qu’un bon ensoleillement suffisent à sa croissance.

    L’exploitation NaturAloé bénéficie de 300 jours de soleil par an.

    Les besoins en eau sont assurés par une source préservée de toute pollution et des réservoirs de récupération d’eau de pluie.

    L’entretien de la plantation comme la récolte sont réalisés manuellement.

    La reproduction se fait par rejet, méthode qui permet de conserver les propriétés originelles la plante, et non par pollinisation afin éviter toute dégénérescence.

    Le plan est mature entre 4 et 5 ans, moment où le jus atteint son potentiel nutritionnel maximal. NaturAloé s’interdit toute récolte avant ce seuil et évite le stockage en produisant au fil de la demande.

    NaturAloé reportage envoyé special :

    http://www.naturaloe.org/fr/index.phpoption=com_content&view=article&id=141&Itemid=65

    extrait d'après le livre de Marc Schweizer ALOES la plan,te qui guérit edition définitive

    "affection du foie

    allergies

    arthrite, arthrose,rhumatisme, mal de dos

    bronchite et asthme

    brûlures

    dermatoses

    diabète

    douleurs articulaires

    estomac et intestins

    maladies des yeux

    tuberculose

    cancer et sida

    medecine sportive

    soins de la bouche

    soins capillaires et du cuir chevelu

    soins de la peau

    medecine veterinaire: bactericide, virulicide, fongicide, anti inflammatoire,

    études et travaux scientifiques:

    -Les travaux du biologiste soviétique Israël Brekhman, restés longtemps secrets, prouvent l' efficacité de l'aloès dans les cas d'irradiation atomique. Ce fut Brekhman qui proposa le concept d' "adaptogène" pour expliquer l' effet régulateur de l' aloès sur l'organisme.

    -Dans les années trente, Creston Collins et son fils redécouvrirent scientifiquement les vertus de l' aloès et en prouvèrent l' efficacité dans la guérison de nombreuses affections. Ils relevèrent en particulier dans un rapport resté célèbre, la capacité de l' Aloe vera de pallier les effets néfastes dles radiations engendrées par la radiothérapie.

    -Le Dr Reg McDaniel affirma : " il semblerait que la carrisyn (polysaccharide tiré de l'Aloe vera) neutralise le virus du sida en transformant son enveloppe protéinique, l'empêchant ainsi de s'attaquer aux cellules T4". rapport préliminaire publié en 1987 dans la revue Clinical Research."

    Note importante : Les textes d’information présentés n’ont aucune prétention à caractère médical ou thérapeutique. Les données exposées visent à informer les consommateurs de la façon la plus claire possible sur les utilisations d’un complément alimentaire dont les bienfaits pour le bien-être sont désormais très connus, et ce, à partir des témoignages d'utilisateurs, de scientifiques et des professionnels de la santé.

  • Aloe arborescens...

    L'ouvrage ayant fait connaitre le père Romano Zago est un livre concernant l'aloe arborescens et le traitement du cancer intitulé en français "Du cancer on peut guérir".

    Cet ouvrage au titre saisissant voir même provocateur est dans sa grande majorité un recueil de témoignages.
    Le livre retrace l'aventure du Père Romano Zago dans sa quête de réponse. La question étant : L'aloe arborescens peut-il vraiment tout guérir?
    La réponse à cette question parait ardue. Cependant le père va pouvoir constater un grande nombre de guérisons stupéfiantes liées à l'absorption d'aloe arborescens selon une recette traditionnelle apprise de ses ouailles.
    Comme son nom l'indique, l'ouvrage s'intéresse tout particulièrement au traitement du cancer par l'aloe arborescens. Dans son livre, le Père Zago relate ses expériences lorsqu'il constata les effets bienfaiteurs de l'absorption de jus d'aloès. Nous pouvons alors découvrir au fil de ce livre emprunt de passion et d'espoir de nombreux cas ou l'absorption du jus d'aloe arborescens a apporté mieux être et a amélioré la condition de santé de personnes qui avaient justement perdu toute notion d'espoir en une éventuelle guérison.
    Le livre contient également des passages à caractère plus descriptif ou scientifique ou encore plus pratique avec par exemple l'énoncé détaillé de la recette traditionnelle de jus d'aloe arborescens perfectionnée par le père Romano Zago.
    Quant à l'aspect scientifique l'auteur parle des composant de la plante et notamment de sa teneur en vitamines. Des ouvrages annexes sur l'aloes sont cités et certains passages sont retranscrits.
    D'une manière générale cet ouvrage vous donnera une quantité d'information très importante sur l'aloe arborescens, ses composants, ses effets. Une partie est également consacrée aux effets de la prise d'aloès sur les personnes atteintes du virus du Sida.
    Nous pouvons également dire pour reprendre les mots du Père Zago qu'il s'agit des "péripéties de la trajectoire d'une recette", recette étant aujourd'hui célèbre et employée par des milliers de personnes, en grande partie grâce à la volonté du Père Zago.

    Le Père Romano Zago est un prêtre franciscain d'origine italienne, né en 1932 au Brésil.
    Professeur au séminaire de Taquari, il obtient en 1971 une maîtrise en lettres et il enseigne le français, l'espagnol, le portugais et le latin. En 1991, il est envoyé en Israël où il continue d'enseigner.
    Aujourd'hui, il vit et travaille au Brésil où il est retourné après avoir terminé sa mission en Terre Sainte.
    Il avait entendu parler des bienfaits de l'aloe.
    Soulignons que le Père Bianco rappelle très souvent le fait que la médecine est un cadeau de Dieu. La nature, d'autant plus.

    A savoir: cet article ne vise pas à remplacer le médecin qu'il FAUT TOUJOURS CONSULTER, mais il vise simplement à diffuser ce don de la nature très simple et utile.

    Le Père Romano Zago
    "Je connaissais déjà cette plante (l'aloe) quand je vivais au Brésil – déclare le religieux – ma mère nous en donnait toujours soit comme lénitif, quand nous étions enfants et nous nous blessions, soit pour guérir toutes sortes de petits maux quotidiens. Mais à ce moment-là, je ne croyais pas qu'une plante si petite et commune pouvait avoir un pouvoir de guérison si grand". Il mélange le jus obtenu des feuilles d'aloès passées au mixeur avec du simple miel d'abeilles et de l'eau-de-vie et il obtient ainsi une préparation aux propriétés médicales extraordinaires.
    Ses premiers "patients" sont des personnes de religion chrétienne, juive et musulmane auxquelles Père Romano offre quelques doses de sa boisson.

    La toute première personne dont il s'est occupé fut un homme âgé, atteint du cancer de la prostate en phase terminale. Les médecins ne pouvaient plus rien pour lui et ne lui laissaient plus que quelques jours à vivre. On demanda au Père Romano de venir lui administrer les derniers Sacrements. Il essaya, en vain, de convaincre son épouse d'essayer de lui faire prendre le mélange. Comment une petite recette si naïve pourrait-elle lui rendre la santé ?

    Le Père arriva à convaincre son fils et, 8 jours plus tard, l'homme qui était rentré à la maison "pour mourir" aux dires de médecins n'allait pas bien du tout mais la protubérance qu'il avait dans le ventre avait disparue.
    Le Père Romano encouragea à continuer la cure.
    L'homme a progressivement pu recommencer à manger, puis à sortir de son lit. Quelques mois plus tard, il recommençait à travailler dans les champs. Aujourd'hui, à 80 ans passés, il est toujours vif et vigoureux.

    Une fois rentré au Brésil en 1995, le Père Romano Zago divulgue ultérieurement sa formule et commence à se dédier totalement à son expérimentation et au soin des malades les plus graves et désespérés. Convaincu par de nombreuses guérisons extraordinaires, il recueille son expérience dans le livre "O cancer tem cura" ("Di cancro si può guarire", "Du cancer, on peut guérir !" Editions Adle), dans lequel il explique avec simplicité et clarté l'expérience du soin de la "maladie du siècle" à l'aide de sa boisson à base d'Aloès. "Si quelques-uns sont guéris en profitant de cette méthode simple et économique, pourquoi ne pas offrir cette même opportunité à plusieurs personnes? C'est celui-ci mon seul but", explique-t-il dans son livre.

    Il y relate de nombreux témoignages de guérison ou de soulagement de la maladie. Le Père Romano Zago souligne le fait que cette plante est un cadeau de Dieu et qu'il a été simplement le principal divulgateur et non pas l'inventeur de cette formule.
    Son mérite est d'avoir poursuivi avec grande détermination et constance la divulgation et le perfectionnement de cette préparation à base d' Aloès, premièrement à travers l'administration du produit à d'innombrables personnes qui venaient chez lui pour avoir au moins un espoir de guérison au moment difficile de la "maladie du siècle", un espoir pour eux-mêmes ou pour les membres de leur famille; ensuite une divulgation à travers plusieurs publications qui ont fait aussi connaître la formule de l'Aloe de Père Romano Zago en occident.

    Ses études sont également publiées dans un magazine très connu, "Terre Sainte", et dans d'autres magazines spécialisés et importants.


    Aloes, miel et eau-de-vie
    Les ingrédients à utiliser ont tous leur importance : l'Aloès arborescens avant tout, puis le miel et l'eau-de-vie (ou cognac, whisky, brandy, tequila).

    Le miel d'abeilles, naturel et pas traité, a la caractéristique de pouvoir transporter les substances curatives contenues dans le jus d'Aloès jusqu'aux récepteurs de notre organisme qu'on ne peut pas facilement atteindre, en permettant ainsi au remède d'exercer toute son action bénéfique.

    L'eau-de-vie a un effet de vaso-dilatation, et la dilatation des vaisseaux sanguins facilite la dépuration générale de notre organisme. Le sang peut ainsi se purifier en éliminant les substances infectieuses. En outre, l'organisme humain ne serait pas capable d'absorber complètement l'aloïne, la sève visqueuse qui jaillit des feuilles incisées de l'Aloès, si ce liquide n'était pas dilué dans l'alcool.

    L'aloe a de nombreuses vertus dont celle de renforcer l'immunité et d'éliminer les toxines de l'organisme. Les feuilles utilisées doivent avoir 4 ou 5 ans au moins.

    PREPARATION ET POSOLOGIE
    Voici la formule définitive de l'Aloe de Père Romano Zago.

    Ingrédients :
    Un demi kilo de miel d'abeilles (miel naturel, pur, biologique)
    40-50 ml (environ 6 cuillères à soupe) d'alcool (eau-de-vie, cognac, whisky, etc.)
    350-400 grammes de feuilles Aloe Arborescens

    Comment le préparer ?
    - Enlever les épines des bords et la poussière des feuilles, en utilisant un linge sec ou une éponge.
    - Couper les feuilles en morceaux (sans enlever la peau)
    - Les mettre dans un mixeur avec le miel et l'alcool
    - Bien mixer jusqu'à ce que la mixture soit prête à la consommation.
    - Ne pas filtrer ni cuire
    - Conserver la préparation au frigo dans un flacon opaque bien fermé.

    Le Père Romano conseille de prendre une cuillère à soupe de ce mélange une demi-heure avant les trois repas principaux. Il faut bien mélanger le produit avant utilisation.

    Lorsque le premier pot est vide, il est souhaitable de consulter son médecin pour vérifier l'état de la maladie. D'après les conseils qui vous seront donnés par votre médecin, après une pause de quelques jours, vous pouvez reprendre le traitement jusqu'à ce que le mal soit totalement éliminé.

    Réactions possibles de notre organisme
    Le Père Romano Zago précise qu'il peut y avoir des réactions mais qu'elles ne doivent pas effrayer. Ces réactions sont dues à l'expulsion complète des toxines de notre corps.
    Il peut y avoir des éruptions cutanées, des troubles intestinaux, des vomissements, des douleurs au ventre ou ailleurs.
    Selon le Père Romano, ces réactions indiquent que l'on est sur le bon chemin et que les efforts que l'on a faits jusque-là commencent à donner leurs fruits.

    N'importe qui peut utiliser ce remède, il est déconseillé seulement aux femmes enceintes, en raison de leur condition particulière.

    A savoir aussi

    Pendant le traitement à l'aloe, il ne faut plus manger de viande (ou dérivés) mais la remplacer par des fruits, légumes et céréales.vous suivez un traitement traditionnel (chimiothérapie, radiothérapie ou autre), n'arrêtez pas votre traitement mais complétez-le par la prise de ce "mélange" naturel qui vous aidera à renforcer votre immunité et à guérir.

    Si vous constatez une amélioration de votre santé, n'arrêtez surtout pas le traitement. Ce serait en perdre tous les bénéfices. Cela entraînerait également la reprise de la maladie de manière fulgurante alors que la guérison est à portée de main… N'arrêtez que lorsque les médecins attestent la guérison complète de la maladie.

    Tout le monde ne guérit pas automatiquement en prenant ce "traitement naturel" mais il atténue toujours très fortement la douleur.

    Certaines pharmacies en France et en Italie et peut-être dans d'autres pays du monde préparent la formule du Père Romano. Si vous n'en avez pas près de chez vous, vous pouvez la préparer facilement vous-mêmes en quelques minutes.

    source:http://le-cancer.info/index.php/les-news-du-cancer/aloe-arborescens-et-le-cancer

    L'ALOE ARBORESCENS ET LA SCIENCE :

    En 1851, Smith et Stenhouse identifièrent un principe actif, l’aloïne, c’est à celui ci que l’on prêta l’ensemble des vertus purgatives de l’aloe arborescens.

    Mais, en 1912, Johnstone découvrit les effets de la pulpe d’aloe arborescens sur les brûlures.

    En 1930, Collins prouva que l’aloe arborescens avait la capacité de diminuer les conséquences des radiations.

    Dès lors, le monde médical et scientifique s’intéressa tout particulièrement à la composition chimique de l’aloe.

    En 1938, Chopia et Gosh isolèrent les principaux éléments actifs de la plante.

    Et en 1959, Coats réussit à stabiliser la pulpe fraîche de l’aloe arborescens, et ce, par un procédé naturel.

    Petite anecdote : L’aloe arborescens a eu du succès en Amérique, depuis que les scientifiques ont pu constater que la plupart des survivants des attaques d’Hiroshima et de Nagasaki, étaient ceux qui avaient soigné leur peau avec un gel à l’aloe arborescens et avaient bu un jus préparé de façon spécifique. Le nombre de cancers de la peau chez les Japonais était inférieur au pronostic probable lors d’une attaque nucléaire d’une telle envergure...

    LES PROPRIETES :

    • Aide au renforcement des défenses  naturelles
    • Actif pour pallier les problèmes de peau
    • Grandes capacités à nettoyer l’organisme (élimination des toxines, nettoyage des organes encombrés comme les reins, le foie…),



    LES BIENFAITS :

    Usage interne

    (jus) 

    • Rétablir ou maintenir un bon fonctionnement de l’organisme.
    • Purification du système digestif et des voies urinaires.
    • Maintien de la fonction articulaire.
    • Conservation d’un cartilage souple.
    • Laxatif (stimulant du gros intestin).

    Usage externe

    ( pommade, gel…) 

    • Hydrate,
    • Nourrit,
    • Régénère,
    • Apaise
    • Aide à lutter contre le vieillissement cutané.

    L'aloe arborescens contient 12 vitamines (principalement A, E et B) : A, B1, B2, B6, B9, B12, C, E et choline… ainsi que des minéraux essentiels  : calcium, phosphore, potassium, fer, sodium, chlore, manganèse, magnésium, cuivre chrome, zinc et des enzymes facilitant la digestion (cellulase, lipase, amylase, prostéase) ou régularisant les fonctions hépatiques.

    L’efficacité est obtenue grâce à l’action d’enzymes protéolytiques du gel de l’Aloe, qui dissolvent et assimilent les cellules mortes, et améliorent le processus de régénération de nouvelles cellules saines grâce à sa pénétration dans les tissus. Il stimule la croissance cellulaire, en accélérant le processus de cicatrisation et en prévenant les risques d’infections.

    Note importante : Les textes d’information présentés n’ont aucune prétention à caractère médical ou thérapeutique. Les données exposées visent à informer les consommateurs de la façon la plus claire possible sur les utilisations d’un complément alimentaire dont les bienfaits pour le bien-être sont désormais très connus, et ce, à partir des témoignages d'utilisateurs, de scientifiques et des professionnels de la santé.